Les forces centrifuges reçoivent de plus en plus de soutien

Spiegel online voit dans les résultats du sondage de l'institut de recherche "Demos und pi" les signes annonciateurs de graves ébranlements.

Info non UE du 05.03.2015

Alors que l'Union européenne était louée et appréciée au moment de sa fondation et durant les premières décennies de son existence comme un "projet de paix", la jalousie, les reproches et la discorde  ont pris le dessus depuis l'éclatement de la crise de l'euro – aussi bien entre les différents pays UE qu'entre les gouvernements des Etats UE. De plus, constate "Spiegel online", la confiance du public dans les organes de direction de l'UE baisse partout.

Détail révélateur, la réputation du ministre allemand des finances Wolfgang Schäuble, l'un des critiques les plus sévères des jonglages financiers des autorités grecques, s'est fortement améliorée auprès du public allemand. Mais, parallèlement, le soutien rencontré par le premier-ministre grec Alexis Tsipras auprès de ses électeurs s'est également renforcé en raison de sa politique de confrontation avec Bruxelles. Les positions extrêmes progressent alors que les personnalités médiatrices perdent de leur influence.

"Spiegel online" commente ce développement comme suit: 

"Pas de solution du problème, mais deux héros. C'est ainsi que cela se passe partout. Chaque gouvernement, chaque parti ou presque mène sa politique européenne au niveau national en observant sont propre électorat. On s'attribue les lauriers pour tout ce qui va bien alors que tout ce qui va mal est la faute de Bruxelles. Si cette attitude est pratiquée par les adversaires de l'UE, on peut les comprendre. Si elle est le fait de gouvernements qui ne cessent par ailleurs d'invoquer le "projet du siècle" ou le "projet de paix", alors ce comportement est prémédité, irresponsable ou stupide."

"Spiegel online" note enfin que les attaques contre l'Allemagne, qui est le pays le plus critique à l'égard de l'endettement insouciant de certains membres de l'UE, commencent à prendre des proportions inquiétantes.

 

Source: Spiegel online, 25 février 2015

05.03.2015 | 2432 Aufrufe