L'Union monétaire n'a plus de partisans

Le sondage de l'institut de recherche italien "Demos und pi" révèle que la réputation de l'euro est au plus bas.

Info non UE du 05.03.2015

A la question de savoir si l'euro apporte des avantages aux citoyens, les personnes participant au sondage ont réagi par des jugements impitoyables. En France, à peine 23% des sujets interrogés ont répondu par oui. Et ce fut la proportion positive la plus élevée notée dans les six pays où a eu lieu l'enquête.

En Allemagne, le pays qui, de l'avis des populations et des gouvernements de tous les membres de l'UE est le principal bénéficiaire de l'euro, la monnaie unique a obtenu le taux d'adhésion lamentable de 13% des personnes interrogées. En revanche, 37% ont demandé le retour rapide au mark.

C'est en Italie que l'euro obtient le moins de soutien dans cette enquête: juste 11% des Italiennes et Italiens ayant répondu au sondage estiment que la monnaie unique européenne  est un avantage pour leur pays.

05.03.2015 | 2448 Aufrufe